Vous souffrez de douleurs articulaires, de problèmes cutanés ou encore de douleurs de dos ? Avez vous déjà songé à utiliser l’hydrothérapie pour vous soulager ? Cette thérapie; basée sur l’utilisation de l’eau sous toutes ses formes; a prouvé son efficacité au cours des années voire des siècles. Dans cet article, vous en apprendrez un peu plus sur l’hydrothérapie, son origine et ses bienfaits.

 

Qu’est ce que l’hydrothérapie ?

L’hydrothérapie – qui tient son origine étymologique du mot grec « hydro » qui signifie eau – voit le jour dans l’Antiquité, l’époque où les thermes étaient très répandues. Cependant, c’est en Allemagne au XIXème siècle que l’hydrothérapie prend le sens que nous connaissons aujourd’hui.

Cette médecine douce correspond à tous les traitements qui utilisent l’eau à des fins thérapeutiques. Les traitements utilisent donc l’eau, quel que soit le type (de mer, de source, minérale,…) mais également quelles que soient les formes (liquide, gazeuse, et à température variables). Elle peut donc être pratiquée grâce à des douches, des bains, des jets, des compresses, etc.

 

Les principes de l’hydrothérapie

Le saviez vous ? L’eau possède deux caractéristiques : La résistance uniforme que sa masse oppose au mouvement et la relative apesanteur d’un corps qui y est plongé.  En effet, l’hydrothérapie utilise l’eau pour  les raisons suivantes :

  • elle maintient sa température;
  • elle communique cette température beaucoup mieux que l’air;
  • elle transporte des minéraux ou des essences végétales en suspension;
  • elle se transforme en jets, en bulles, en courants, etc.

De plus, l’hydrothérapie s’associe également à l’aromathérapie. Cela signifie que nous ajoutons des huiles essentielles à l’eau et la vapeur.

 

Les branches de l’hydrothérapie 

Les soins incluant de l’eau se sont développés au fil des années, créant ainsi des branches de l’hydrothérapie :

  • La balnéothérapie : traitement sous forme de bains
  • Le thermalisme :  l’utilisation des eaux minérales pour des traitements ou simplement de la relaxation.
  • La thalassothérapie : utilise l’eau de mer pour les mêmes fins.

 

Où pratiquer l’hydrothérapie ?

Les centres de soin et certains naturopathes pratique l’hydrothérapie. Mais également des établissements n’ayant aucunes prétentions thérapeutiques tels que des centres de remise en forme ou des instituts de beauté comme les spas. Vous pouvez le faire chez vous si vous possédez une douche ou une baignoire à jets par exemple.

 

L’hydrothérapie externe et interne

Il existe deux types d’hydrothérapie; l’hydrothérapie externe qui consiste à mettre l’eau en contact avec votre peau notamment pour les douleurs articulaires et l’hydrothérapie qui agit à l’intérieur de votre organisme grâce à des boissons par exemple.

 

L’hydrothérapie externe

Ce type d’hydrothérapie correspond à la mise en contact de l’eau avec la peau et les muqueuse. Cela se traduit donc par des douches, des bains, des massages, l’usage de la vapeur, … L’utilisation de l’eau froide en bain ou en compresse permet de contracter les vaisseaux et ainsi réduire l’inflammation et la douleur. L’eau chaude, quant à elle, est utilisation en détoxication. La vapeur permet ainsi l’ouverture des pores de la peau et l’évacuation d’une partie des déchets de l’organisme. Elle est utilisée notamment dans les traitement de problèmes cutanés.

De plus, l’association de l’eau chaude et la vapeur sont également utilisées pour créer artificiellement l’état de fièvre. Mais pourquoi créer un état de fièvre, vous demandez-vous ! La sudation qui l’accompagne permet de soigner des affections et cela depuis l’Antiquité grecque. En effet, la fièvre sert à combattre l’infection. La chaleur permet la dilatation des vaisseaux sanguins, une diminution de la pression artérielle, soulager des spasmes musculaire, des inflammations articulaires et des douleurs menstruelles.

 

L’hydrothérapie interne

L’hydrothérapie interne agit directement à l’intérieur de l’organisme. Pour cela, l’aerosolthérapie, la nébulisation ou encore la cure de boisson sont utilisés. Les minéraux présents dans l’eau (le calcium, le potassium, le magnésium, etc.) pénètrent dans le sang et procurent un bien être général.

 

Les bienfaits de l’hydrothérapie

Vous l’aurez compris, l’hydrothérapie est l’usage de l’eau dans le traitement de divers maux :

  • Les problèmes cutanés
  • Les douleurs articulaires, l’arthrose, l’arthrite
  • Les maux de dos
  • Le nettoyage du côlon
  • La rééducation suite à une blessure : l’absence de pesanteur va permettre de se remuscler dans risque de blessure supplémentaire.

 

Maintenant que vous savez tout sur l’hydrothérapie, vous laisseriez-vous tenter ? Si cet article vous a été utile, n’hésitez pas à le partager et à nous laisser un commentaire 😉

 

 

Tu aimes notre blog? Passe le message :)

Facebook
Facebook
Instagram
RSS
LinkedIn